La visite du jardin vous transportera dans des paysages très différents. La Nécropole, avec sa vaste pelouse et ses cordylines, sert d’écrin aux sépultures de l’âge de bronze découvertes par Georges Delaselle. La Palmeraie, creusée dans le sable, abrite une riche collection de palmiers et de plantes sub-tropicales. Arrivé au Calvaire, vous découvrez le monde des plantes grasses rassemblées dans la Cacteraie. Le Jardin Maori vous dévoile l’extraordinaire palette de couleurs des phormiums.
C’est le prélude à l’atmosphère méditerranéenne mise en valeur par la Terrasse Ouest, qui surplombe la mer. À travers la rocaille des plantes à bulbes, on rejoint les Terres Australes, au centre du jardin, plantées d’une vaste collection de plantes originaires d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Face au massif des Protéacées, le Jardin d’herbes rappelle la végétation des dunes, tout en soulignant la longue perspective qui traverse le jardin et qui aboutit à la Lande Fleurie, couverte de coussins d’armérie. C’est ici la fenêtre du jardin ouverte sur le continent, et surtout sur le sud et les lointains exotiques.